Nan mais enfin tu faisais quoi?

Oui, je sais, je m'en vais, je reviens, je dis que cette fois-ci je ne repartirai plus, et puis je redisparait et laisse le blog prendre la poussière. Ça craint, non?
Et puis j'ai même eu l'audace de faire des infidélités au blog en en créant un autre (et même un autre compte instagram, si vous voulez tout savoir).

Mais bon, j'ai eu de bonnes raisons. 
Disons que depuis l'hiver dernier je m'absente régulièrement et reviens, mais c'est parce que ma vie est un peu bousculée, et ce depuis quelques mois.
Et le premier à en pâtir c'est le blog.
Pour faire court, après la rupture, le déménagement, je suis en arrêt maladie. Je n'en dirai pas plus parce que là niveau glauque et histoires compliquées on atteint des sommets, mais là où je vois un avantage à cette situation (la théorie du verre à moitié plein) c'est que pour m'occuper l'esprit je me suis remise à la couture, et avec une assiduité.
Pour l'instant, j'ai déjà fait ça:









Cette vie de "recluse" m'a donné des habitudes qui m'ont vraiment été profitables niveau rentabilisation de mon temps, et ce même au niveau du blog...enfin, l'autre!
Parce que comme je vous le disais plus haut, j'ai ouvert un deuxième blog. Je ne l'aime pas trop, je suis trop bien ici, mais je pensais commencer un nouveau chapitre, et bla, bla, bla, bref, vous connaissez la chanson, et puis vu que je ne parlais que de couture...
Donc tous les matins, je retravaillais les photos de mes créations de la veille, en ce que j'appelle "format faineasse" (cadrage et tout le boulot fait par Picmonkey pendant que je me tourne les pouces), comme vous le voyez plus haut, les postais, écrivais, et publiais l'article.

Mais ce nouveau blog, je ne l'aime pas.
Comme ce deuxième compte instagram. Parce que je voulais un compte exclusivement réservé à la couture, je voulais faire un truc sérieux, et au final je poste à reculons.
Alors je pense que je vais reprendre mon bon vieux compte, poster de tout et n'importe quoi, et mettre à profit mon temps pour publier des articles comme je veux, sur un espace qui me plait (2 ans, tout de même, ce blog).

Alors, voilà, je suis de retour!
A bientôt, alors!

Commentaires