lundi 21 novembre 2016

No Make Up au quotidien, le bilan deux mois après


Je n'ai jamais été une grande adepte du maquillage, mais ces dernières années, j'en ai pas mal utilisé. Fond de teint, crayon khôl, ombre à paupière, c'est peu, mais j'en ai pas mal accumulé.

J'ai commencé par plaisir, avant de me rendre compte que je me maquillais ensuite parce que mon visage sans rien était triste et terne (impression avant/après assez trompeuse, je m'en rends compte aujourd'hui, mais on a tendance à y croire au début).

J'ai du entendre une remarque sur mon "air fatigué", une seule, c'est tout, les jours où j'ai décidé de tout laisser tomber et de sortir dans maquillage.

Les premières semaines, ça a été un peu dur le temps que mon visage s'habitue à ne plus être recouvert de fond de teint, sans compter qu'il cachait les cicatrices des anciens boutons et qu'il fallait désormais vivre avec et les montrer au grand jour (l'acné à 33 ans, c'est super!).

De nouveaux boutons et autres imperfections tout aussi mignonnes ont fait leur apparition les semaines qui ont suivi, et j'ai eu beau tout essayer, c'était de pire en pire, mais même si la tentation de recommencer à couvrir ces horreurs à grand coup de fond de teint était grande j'ai résisté.
Lors d'un séjour chez mes parents en septembre j'ai franchi la porte d'un institut et demandé un soin du visage, n'importe lequel mais il fallait faire quelque chose.
Ça a pas mal aidé, le soin comme les conseils de l'esthéticienne juste après.

Un peu plus de deux mois après, je crois aujourd'hui que je vais jeter mes derniers restes de maquillage, parce que j'ai réussi à m'accepter sans (et avec toutes les taches et imperfections au naturel).

Je pense que je n'ai pas besoin de préciser que cette décision était la mienne, et que cela concerne mon image, l'idée que je m'en fais, et que je n'encourage personne à me suivre.

Dernièrement, j'ai failli recommencer le fond de teint parce que j'ai eu une énorme poussée de boutons au menton, mais je me suis dit que c'était bête de renoncer après des semaines entières à lutter pour accepter mon visage et ses imperfections...là ça commence à aller mieux, mais il y a quelques jours encore c'était critique!!!

Alors je continue ma petite routine quotidienne, je suis bien contente d'avoir du temps en plus, et pour l'instant, je pense que je ne vais continuer à suivre cette tendance "No make up".

Et vous, quel est votre rapport avec le maquillage?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire