mercredi 17 février 2016

Pull courant d'air

Le jour ou je suis rentrée à la maison avec mes quelques pelotes dans la main, je savais déjà que ça allait être long...très long.
Un joli fil fait de mohair, de laine et d'acrylique se tricotant en 3 grand maximum, je voyais déjà le modèle dans ma tête, et j'avais décidé à l'avance, quitte à modifier la longueur ou le manches, que ce serait un pull, et qu'il serait ouvert aux épaules.

C'est donc avec grand bonheur que vendredi dernier j'ai rabattu mes dernières mailles, pour ensuite faire une bordure propre au crochet, coudre un bouton de chaque coté, et conclure l'affaire une bonne fois pour toute.

Verdict, il est parfait, sur mesure, chaud, et en plus il sent bon la crème pour les mains (puisque la laine à tendance à s'accrocher aux doigts j'ai quasi-vidé un tube entier de "fruits de Noël " d'Yves Rocher avant chaque session tricot)









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire