mardi 2 février 2016

La méthode KonMari- avis, travaux pratiques et bilan


Découverte de ce début d'année 2016, sur le tard au vu des ventes du livre, la méthode Konmari a fait son entrée chez nous la semaine dernière, pour mon plus grand bonheur.

Cette méthode créée par la japonaise Marie Kondo nous aide à ranger et organiser la maison, par des mesures pour le moins radicales: pour faire simple, tout objet ou vêtement qui ne nous apporte pas de bonheur prend la porte, le reste s'organise, trouve sa place. et le rangement intérieur se répercute sur le mental.

L'approche est vraiment curieuse, et il vaut mieux être préparée aux étranges lubies de l'auteur, qui nous propose de parler à nos vêtements, de voir nos objets comme de vieux amis, et même si je n'ai pas pu retenir quelques rires lors de la lecture, croyez-le ou non, ça marche.
Notons aussi cette intéressante manière de ranger les vêtements, que j'ai adoptée dès mercredi

 Mon avis pourra paraitre peu objectif, puisque déjà je suis bon public et je trouve toujours les bons cotés, et surtout, le moment pour moi était venu de faire ce "grand ménage" dans ma vie et le livre tombait à point. J'avais commencé par l'ordinateur, quelques vêtements, un peu de vaisselle, les conseils et la lecture du livre m'ont aidée à continuer.
Bilan, une dizaine de sacs de vêtements donnés, avec une garde robe rangée suivant la méthode (à la verticale), des voyages à la poubelle, à la déchetterie, quelques piles de livres qui rejoindront prochainement la bibliothèque municipale, et une maison qui de suite respire.
Monsieur et moi sommes d'accord pour vendre deux fauteuils que je déteste, j'ai donné le vieux congélateur qui prenait la poussière dans la cuisine et qui ne servait qu'à stocker les bocaux...
Dans ce sens j'ai adapté la méthode de manière à donner aux autres ce que l'auteur conseillait de jeter, chose inconcevable quand on vous demande de considérer vos biens comme des êtres doués de sensibilité: la facilité pour moi de me débarrasser de choses venant du fait que je me disais qu'elles rencontreraient une belle vie sorties de la maison.

Le Grand Rangement s'est opéré en 4 jours, le mercredi et jeudi de congé, le samedi en rentrant du travail, et le coup de grâce le dimanche, avec un dernier tour des placards histoire de voir si je n'avais rien oublié (pas même le coffre de la voiture).

J'ai supprimé la dernière étape, puisque après les vêtements, livres et komono (tous les objets divers) il fallait s'attaquer aux objets ayant une valeur sentimentale et aux photos, là j'ai dit stop. Parce que ces objets en question me rendent heureuse quand je les regarde et que je les tiens dans ma main,c'est aussi simple que ça.

Pres d'une semaine après, un premier bilan, oui, ça fait du bien. On se sent mieux, on se sent plus léger. Après, de là à dire que "la vie commence après avoir fait du tri" (c'est ce qui est écrit sur la couverture), je ne sais pas...comment dire...

Si vous êtes d'un naturel pessimiste et déprimé, je doute qu'une centaine de pages viennent à bout de vos soucis. Ça peut donner un coup de pouce, mais pas changer la personne que vous êtes.
Pour ma part, des épreuves traversées ces dernières années m'ont convaincue de voir la vie du bon coté, façon licornes, fleurs bleues et arcs en ciels 7 jours sur 7 (rassurez-vous je fais aussi la gueule et je peux stresser pour pas grand chose aussi), et ça ne changera pas, puisque cette avancée, ce besoin de mettre de l'ordre autour de moi avait commencé avant que j'ai eu connaissance de l'existence du livre. Mais je le considère comme utile dans cette aventure, un sacré coup de pouce.

Il ne reste plus qu'à attendre, histoire de savoir si les efforts de rangement et la nouvelle organisation durent dans le temps ou si il faut prévoir un raid à la décharge d'ici quelques mois...
A voir...

A bientôt!

4 commentaires:

  1. Merci pour cette découverte ! Ce livre me fait penser à celui de Flylady, qui traite du rangement et plus généralement du ménage et de la gestion du quotidien (cuisine, etc). Moi qui ne suis pas née naturellement femme d'intérieur et organisée, il m'a beaucoup aidée, notamment au moment de déménager. Il faudra que je m'y replonge d'ailleurs !
    Mais elle conseille aussi de ne garder que ce qui est utile ou qui nous rend heureux. ;)
    Elle a un site internet (en anglais), je pense qu'il existe aussi une version française du site mais il faut que je cherche où. Je le ferai si ça t'intéresse. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de quoi! En fait à défaut de site j'ai trouvé la page Facebook française (qui donne régulièrement aussi de petits conseils pour le rangement)elle est sympa, et surtout pas trop envahissante (pas de notifications 10 fois par jour).
      Concernant la méthode Flylady, j'ai essayé, mais c'était sur du long terme, je pense que j'avais surtout besoin de quelque chose de direct et de radical.
      Maintenant, je peux réessayer avec une maison rangée, peut-être que les effets seront différents cette fois-ci!

      Supprimer
  2. Et quelques mois plus tard, ça donne quoi cette méthode ?
    Je me suis toujours demandé si cela valait la peine d'acheter ce livre, surtout que l'appartement parisien dans lequel nous vivons avec mon homme n'est pas très grand...
    J'irais voir sa page facebook ainsi que la methode Flylady que je ne connaissais pas ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui est des vêtements, j'ai définitivement adopté le mode de pliage au quotidien, c'est plus pratique. Pour le reste, disons que le vide fait m'aide à garder la maison rangée, ce qui m'incite encore plus à la garder propre. Je pense que la révolution s'est faite tout doucement, pas de "nouvelle vie",mais une meilleure organisation au quotidien.
      Après je me pose la question de savoir si les conseils donnés sur internet ne sont pas aussi utiles que le livre en lui-même (ou l'auteure parle beaucoup d'elle-même et de son enfance!).

      Supprimer