lundi 2 novembre 2015

Une histoire à dormir debout

Marseille, Avril 2013. Assise à l’arrêt  Eugène Pierre du tram, après un bref passage au marché de la Plaine, je jette un œil sur mon sac, rempli de tissus.
Et je me demandée alors ce qui m'avait pris...
Oui, je sais, les tissus à fleur et moi, c'est une très longue histoire d'amour, qui doit dater au bas mot de la sortie de ma période gothique (je crois que j'avais besoin de me rattraper, après toutes ces années passées en dentelle et velours noirs), mais là, ces fleurs, ces motifs criards, c'est un peu trop, c'est immettable, n'ayons pas peur des mots.

Briançon, Octobre 2015. Bon, il va falloir faire quelque chose, certains tissus trainent dans les placards depuis des années, ça prend de la place, et puis je culpabilise d'utiliser les plus récents. Oui, je sais, c'est bête, mais je me dis qu'au lieu d'en racheter, je devrais trouver une manière d'utiliser ceux qui n'ont pas eu la chance de rejoindre ma penderie un jour.

Pour la déco intérieure, Monsieur n'est pas trop fleurs, il me restait l'option "vêtements de nuit". Ils peuvent être moche, et personne ne vous voit avec, alors je ne prends pas de gros risques...
Je me suis lancée. En un dimanche (et en débordant un peu sur le reste de la semaine), j'ai réussi à faire ces deux chemises de nuit, inspirées de anciens vêtements, en lin ou en coton.

Pour la première, j'ai utilisé un empiècement récupéré sur un vieux haut en coton, je me disais que ça pourrait servir un jour. Les manches sont très larges, comme la chemise en elle-même.




La seconde est un peu plus ajustée à la taille, mais ça ne l’empêche pas d'être confortable.J'y ai rajouté une petite bordure de dentelle, mais pour le reste, je me suis dit que l'ensemble se suffisait à lui-même.




 
 Je suis plus que contente du résultat, parce que ces deux chemises remplissent pleinement leur rôle -être confortables et suffisamment chaudes pour l'hiver, alors qu'au départ je ne savais pas ce que je pourrais bien faire de ces maudites étoffes.

2 commentaires:

  1. Superbes ! J'adore le côté ancien, et la première fait presque djellaba, le rendu est vraiment bien ! Bravo !

    RépondreSupprimer