lundi 3 août 2015

Travail en cours


J'avais peur d'avoir perdu l'inspiration en cours de route, mais il faut croire qu'elle est trompeuse et sait se ménager des absences.

Le crayon qui crisse sur la toile, les premiers contours, les premiers détails, c'est une étape que j'affectionne tout particulièrement, celle ou le tableau nait.

Aujourd'hui je reprend les pinceaux, et je ferme la fenêtre. Sur mes soucis, sur mes interrogations, sur tout le reste.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire