jeudi 30 avril 2015

Sur le chemin de l'école

Quelque fois j'ouvre les yeux et je réalise l'endroit merveilleux dans lequel je vis...

J'ai passé des années à travailler dur, parfois très tôt, ou bien très tard, bouger pour moi était devenu une habitude, et depuis que j'ai repris les cours, rester assise 8 heures par jour est devenu incroyablement dur.
Je déteste le ski, j'ai passé l’hiver enfermée avec en plus une vilaine entorse à la cheville, il était nécessaire de se remettre un peu en forme.

J'ai donc pris l'habitude de faire la moitié du chemin en voiture et le reste à pied, tout en restant en ville. Mes pas m'entrainent alors sur un chemin, qui m'emmene jusqu'au pied de l'école, et qui part dans la foret.
Difficile à croire, mais je suis toujours en plein centre-ville.
C'est ce qui fait le charme de cette ville, et après un an passé au loin je le suis très vite rendu compte que ma place était ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire